Salut ! Qui êtes vous ?

Salut, moi c’est Okala. Okala, c’est mon vrai nom, je suis d’origine Franco-Camerounaise, musicien et auteur compositeur interprète. Je fais de la post pop alternative qui se situe entre Metronomy, The Do et Cascadeur avec une pointe de Radiohead. Je suis un grand rêveur, amateur de mélodies pop voletantes par delà des harmonies et arrangements empreints de sonorités 90’s tantôt synthé pop tantôt baroque (j’aime bien faire des longues phrases aussi haha) ! J’aime piocher à droite à gauche, me sentir libre et affranchi des dictats très cadenassés des étiquettes. Je n’aime pas les étiquettes en général, ni la pluie d’ailleurs… pourtant j’adore l’automne !

Parlez nous un peu de votre groupe.

Le projet est né d’une envie et d’un besoin de produire une musique aventureuse tout en restant dans un registre pop parce que c’est ce que j’aime, c’est ce qui me parle le plus probablement. L’idée d’une potentielle universalité de la pop au travers de ces mélodies qui nous attrapent et ne nous lâchent pas pendant des jours, des mois, voire des années ! C’est dans cet esprit que j’écris ma musique, je vais chercher au plus profond mes émotions inspirées par un peu de tout ce qui m’entoure et j’essaie de les traduire en musique. D’abord une mélodie et des accords de piano et puis ensuite je travaille des arrangements sur mon ordinateur, et à la toute toute fin j’écris des textes qui vont juste traduire ce que la musique dit déjà. J’envisage mes chansons comme une dialogue entre instruments, ils se répondent, se chamaillent, s’envolent en rêvassant, s’accordent des silences.
Ma musique est plutôt introspective, je m’inspire des récits mythologiques, de ma relation avec le monde extérieur qui est parfois compliquée et étrange étant très introverti. En live, je suis seul sur scène juste accompagné de synthés et d’une MPC. J’aime la relation vraiment particulière qui se met en place avec le public lorsqu’on est seul sur scène, ça ressemble presque à un date, c’est très intime et ça colle bien avec les ambiances planantes que je pose en live.

Vous participez bientôt au Crossroads Festival, hâte ?

Oui carrément, je suis hyper impatient! Cela fera bientôt un an que je me produis sur scène en solo et ça sera mon premier festival. Je suis très honoré de faire partie de cette édition car la prog est vraiment cool. En plus, je suis programmé sur la scène de la Condition Publique qui est un lieu superbe qui ira parfaitement avec les couleurs de ma musique. Je pense que je vais passer un très bon moment !

Avez-vous de sorties de prévues ?

Absolument, mon premier EP sortira le 8 novembre. Il comprend 4 titres que j’ai écrits et composés, ils ont été enregistrés avec mon grand copain Rémi Alexandre aka Shorebilly et mixé par le généralissime Yann Arnaud. Un premier titre qui s’appelle «First Step» est déjà en écoute sur mon soudcloud et un second arrivera très prochainement sur ma page Facebook !