Nous découvrons AJJY, jeune artiste sortant de terre, qui nous dévoile son premier titre « Aime-toi ». Un titre qui vous poussera à vous aimer tel que vous êtes. Le mag en a profité pour lui poser quelques questions. On écoute :

Hello Alice et bienvenue sur Avec Talent Magazine ! Qui es-tu ?

Je suis ton père (rires). Non pardon, on a déjà dû te la faire, je me suis sentie obligée, en plus c’est pas légitime du tout car je n’ai jamais regardé Star Wars depuis un épisode traumatisant de mon enfance (on a voulu m’y forcer du coup comme d’hab, esprit de contradiction, j’ai fait l’inverse).

Bon sinon en vrai je suis une jeune un peu comme les autres, qui a trouvé son moyen d’expression, une façon de se sentir enfin elle-même : AJJY, par la musique, les textes, l’image, la scénographie… J’aime raconter les étranges pensées qui parcourent mon esprit – et dans lesquelles j’en suis sûre, de nombreux autres cerveaux disloqués s’y retrouvent (rires).

Tu t’es lancée dans ce projet assez fou qui est la musique. D’où t’es venue l’idée ?

J’ai toujours voulu faire plein de choses dans ma vie, j’ai envisagé des tonnes de métiers, mais étonnamment, l’idée de la musique m’est venue il n’y a pas longtemps. Sûrement qu’avant, je n’avais pas assez confiance en moi pour me dévoiler. Parce que quand je fais quelque chose, j’y vais à fond, donc je n’aurais pas pu faire de la musique en parlant de moi à moitié. Je m’offre complètement, ou je ne m’offre pas.

Au final j’y retrouve tout ce que j’aime faire : de la musique évidemment, des textes, auxquels j’attache énormément d’importance, de la vidéo, de la scène, de la photo… Ça me permet de mettre en synergie tout ça et ça fait un bien fou.

C’est quand j’ai écouté Jeannine, l’album de Lomepal – ses textes m’ont énormément touchée – que je me suis dit que je pouvais et surtout que je voulais écrire sur de la musique. C’est parti de là. Ensuite je me suis mise à faire mes propres prods et à envisager de poser ma voix dessus. Un an plus tard le projet se concrétise et c’est super gratifiant.

Tu as récemment sorti ton premier titre : « Aime-toi ». Que peux-tu nous dire à ce sujet ?

C’est dialogue de moi à moi, un peu tout ce que j’essaye de me dire pour me donner confiance. C’était important pour moi de commencer par celui-là. Il raconte mes forces et mes faiblesses et quitte à me jeter dans cette fosse aux lions qu’est la musique, à ce que mes proches mais aussi de parfaits inconnus me découvrent dans ce contexte, je préférais y aller avec mes tripes. C’était pas évident, mais c’était nécessaire.

Depuis que je l’ai sorti, des fois quand je doute de moi, je me regarde dans le miroir, j’en chante une ou deux phrases et ça fait du bien. Ce qui fait encore plus de bien, c’est que des inconnus sont venus m’écrire pour me dire que ce titre leur avait énormément parlé. Et pour moi, c’est le but premier de la musique, qu’elle fasse écho chez d’autres personnes, qu’elles se sentent comprises.

Et après ?

Le prochain single, Exil, sort le 29 mai ! Un son plus épuré, plus doux et plus sombre aussi. Quelques jours après, je sortirai un son que je garde pour le moment secret, c’est un concept que je vais tourner sous la forme de jeu et où tout le monde sera invité à participer ! Avec pour le vainqueur un petit truc sympa à gagner… Ensuite je vais continuer à sortir quelques covers/freestyles en attendant la sortie de l’EP qui est en préparation !

Un mot pour la fin ?

J’aime beaucoup remercier les gens, je trouve ça important. Alors merci Avec Talent de vous intéresser à ma musique, de soutenir ce projet, ça fait chaud au coeur ! Pour les lecteurs, n’hésitez pas à aller me suivre sur les réseaux et à partager mes créations si elles vous plaisent, la musique c’est le partage et c’est là que tout commence ! Merci tous, j’vous envoie mes bonnes ondes !