IM.MA

« Rien quand on vit dedans, n’est jamais poétique », Malcolm Lowry

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=NtPmIY5NiTI&w=560&h=315]

Avec Talent : Qui es-tu ?

IM.MA : Je m’appelle Louise, j’ai 24 ans et je suis nantaise. J’ai pris des cours dans un atelier génial où j’ai pu apprendre toutes les techniques de base du dessin, du volume, etc.. mais aussi et surtout à mener à bien un projet seule, avec tout le matos qui m’était mis à disposition (souvent de recup’). Je pense que c’est là que j’ai commencé à voir le potentiel «artistique» de toutes les choses qui nous entourent, même les plus insignifiantes, et que j’ai commencé à amasser tout ce que je trouvais parce que «ça peut toujours servir» (pour le plus grand bonheur de mes parents…!)

A-T : Depuis quand IM.MA existe ?

I : Officiellement, depuis 3 mois, mais j’ai commencé à vendre mes créations quand je vivais au Mexique, je vendais des stickers de mes dessins, des carnets , des articles de cuir… Ma marque s’appelait «Les petites choses» mais j’allais un peu trop dans tous les sens, je voulais tout faire et je me retrouvais avec pleins de produits sans trop de ligne directrice. Et l’été dernier, j’ai eu la chance de cohabiter pendant plusieurs mois avec une navigatrice/romancière/poète/journaliste/surréaliste de 96 ans, dans un appartement rempli de trésors culturels qui m’ont beaucoup inspirée. J’ai commencé à expérimenter pas mal de techniques, notamment la mosaïque de coquille d’oeuf qui a remporté un franc succès auprès de ma «coloc» qui m’a vivement encouragé à développer. À partir de là, je n’ai pas arrêté de produire, et quand j’ai eu suffisament de créations, j’ai décidé de donner le nom d’Imma à ce projet, c’était le nom du chat de ma pote âgée!

A-T : Parle-nous de IM.MA, qu’est-ce qu’on y trouve ?

I : On y trouve mes expérimentations du moment! Ce que j’ai fait pour l’instant est comme une ode aux petites choses que j’ai pu amasser depuis quelques temps. J’ai toujours porté une attention particulière à ce qui n’attire justement généralement pas l’attention! Les pinces de crabes, algues et autres coquilles d’œuf ont, selon moi, une qualité graphique et esthétique. Mon idée était de les conserver en les sortant de leur contexte et en les figeant afin de les mettre en valeur.

A-T : Est-ce qu’il y a un type de création que tu préfères faire ?

I : Pas spécialement, c’est le fait de varier et mixer les techniques qui me plaît. Il y a aussi une part de hasard dans mon travail. Quand je commence une création je ne sais jamais trop où ça va me mener. La série Nano par exemple (coquille d’oeuf peinte) est née d’une erreur! Je comptais me servir du fond de la coquille comme d’un moule, et en fait après sèchage, c’etait impossible à démouler… Ça m’a alors donné une «perle» en coquille d’oeuf incassable!

A-T : Tu as des projets pour bientôt ?

I : Développer IM.MA! Je pars à Montréal début mai alors j’aimerais bien me trouver une ou plusieurs boutique(s)/atelier(s) où je pourrais continuer à expérimenter et produire! Je voudrais à terme proposer une plus large palette de création. Je m’essaye à la linogravure par exemple, une technique d’impression manuelle, qui permet une production plus importante. Je travaille aussi le cuir, je vais sortir un modèle de trousse que je suis en train de peaufiner… Affaire à suivre.

 

L’espace de travail

17430808_972333382901397_150623983_o

La Carte d’Identité

imma

Les Créations

IM.MA :

 

 

Leave a Reply