« Artiste, celui-ci seulement l’est qui sait faire de la solution une énigme », K. Kraus

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=1-2ODywKOIg&w=560&h=315]

Avec Talent : Une petite présentation ?

Royal Glamsters : Bonjour à tous ! Je travaille comme illustrateur et plasticien sous le pseudonyme de Royal Glamsters depuis 2008. Issu d’une famille d’artistes, j’ai commencé très tôt à peindre puis je me suis tourné vers d’autres choses : Histoire de l’Art, design, etc.
Actuellement, en plus de mon activité artistique, je fais également des recherches sur des sous-cultures et enseigne les arts plastiques (dessin, peinture, graphisme voire infographie) auprès d’un public valide et handicapé, dans une association tournée vers l’art et le handicap.

A-T : Depuis quand enseignes-tu pour cette association ?

R-G : Cela fait plus de 3 ans que je travaille avec Créative Handicap (faisons un peu de pub).

A-T : Qu’est-ce qui t’as donné l’envie de t’investir dans cette asso ?

R-G : Pour être tout à fait honnête, ce fut au départ un concours de circonstances (un ami connaissait la fondatrice et m’a mis en relation). Après cela s’est fait tout seul…

A-T : Tu bosses actuellement sur des projets ?

R-G : À part mes travaux personnels, aucun projet sérieux pour l’instant, juste des pistes.

A-T : D’où t’es venu ton nom «Royal Glamsters» ?

R-G : Quand tu es artiste, tu es souvent «enfermé» dans un style ou un concept. Et s’il t’arrive de faire des choses très différentes en termes de facture, de sujet, ou de technique, tu es souvent soit décrié soit incompris. Ça, je le savais donc j’ai décidé de prendre des pseudonymes. Royal Glamsters était en réalité un pseudo destiné à une production mêlant glamour et esprit «gangsta / punk» (sexe, drogue, violence et pop culture). C’était une production essentiellement illustrative.
Ce qu’on connaît aujourd’hui sous le pseudo de Royal Glamsters était au départ signé d’un autre pseudo: Boboïd. C’est lors d’un concours organisé sur le web que la confusion s’est installée. Au départ, j’ai posté des oeuvres style Royal Glamsters mais ce n’était pas le lieu pour, car trop violent et trop noir. J’ai posté d’autres oeuvres style Boboïd, plus artistiques et plus «gentilles», toujours sous le pseudo de Royal Glamsters (que je ne pouvais changer) et cette fois le succès a été immédiat, j’ai été primé. Royal Glamsters s’est donc naturellement imposé…

L’espace de travail

studio_lyon

La Carte d’Identité

rg

Les Réalisations

ROYAL GLAMSTERS :