« Dans la vie, tu as deux choix le matin : soit tu te recouches pour continuer à rêver, soit tu te lèves pour réaliser tes rêves », Cherry Blossom

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=79YDgv_zWA4&w=560&h=315]

Avec Talent : Qui es-tu ?

My dear Claude : Je m’appelle Julie, j’ai 24 ans (bientôt 25 mais chut) et je vis en banlieue parisienne. Je me suis lancée dans l’aventure de l’entreprenariat il y a maintenant un an et demi, suite à un parcours qui ne me prédestinait pas vraiment à cela (mais à ce qu’il paraît, on est maintenant de plus en plus nombreux à faire ça). Depuis toute petite, j’ai besoin de donner vie à mes idées, c’est vital pour moi. En tant que fan de mode et petite-fille de couturière, je n’ai pas attendu d’être bien vieille pour m’asseoir devant ma première machine à coudre. À travers ma marque, je veux proposer des accessoires branchés qu’on ne voit pas partout ; j’adore dénicher des cadeaux originaux, mais je trouve que c’est difficile à trouver ! C’est cette réflexion qui m’a amenée à proposer un produit peu ordinaire, qui est devenu le produit phare de la marque : le col amovible. D’ailleurs, souvent quand j’explique ce que je vends, j’ai droit à une grimace d’incompréhension (surtout de la part de ces messieurs !), vite estompée par le sourire qu’évoque l’ingéniosité du concept : avec un col amovible, on « rhabille » son vêtement (oui oui c’est possible !). J’aime l’idée que l’on puisse ré-apprivoiser un vieux top qu’on a laissé trop longtemps sans raison au fond de notre armoire. C’est plus qu’un bijou, ça change vraiment une tenue !
J’ai élargi ma collection avec des noeuds papillon funky, des sacs à main modulables à pompons et des pochettes en cuir graphiques, à porter sur le recto ou le verso : le but étant de toujours pouvoir jouer avec ses tenues et de changer de look selon ses envies.
On ne me l’a pas demandé, mais si je devais donner une qualité et un défaut (oui je prends des libertés, je suis comme ça ;)) : une de mes qualités serait ma capacité à être autonome et à travailler depuis chez moi («moi à ta place je passerais mes journées au lit !» Euh, non.), et mon plus gros défaut c’est que j’ai du mal à prendre des décisions : ben oui pas facile quand on est seule ! Et je suis aussi perfectionniste, dans le sens du vrai défaut : parfois ça m’empêche d’avancer vite !

A-T : Quand et comment as-tu lancé My dear Claude ?

MdC : Quand : il y a un peu plus d’un an maintenant
Comment : un peu par hasard, à vrai dire !
Pour revenir un peu plus en détail sur mes débuts, je dirais que ce projet a plus ou moins toujours été présent dans ma tête, mais que je ne l’avais encore jamais envisagé comme pouvant devenir « un vrai projet », un bébé, mon bébé. Je suis ingénieur généraliste de formation, avec une spécialisation en mécanique, autant dire que j’étais à l’opposé de ce que je fais aujourd’hui. Pourquoi ce changement brutal d’univers ? En fin de cursus, j’ai eu la chance d’intégrer au sein de mon école une formation en entreprenariat qui m’a permis d’apprendre les bases de la création d’entreprise et les phases de développement d’un produit, depuis l’idée jusqu’à sa sortie sur le marché.
À la sortie de l’école, je cherchais un poste d’ingénieur très transversal à travers lequel je pourrais contribuer au développement d’un produit, tant sur l’aspect marketing qu’en recherchant des solutions et procédés pour le réaliser. Tellement transversal que je me suis rendue compte que ce que je recherchais et qui me tenais réellement à cœur, c’était tout bonnement de créer mon entreprise.
Je gérais déjà une boutique en ligne d’accessoires de mode que je créais pendant mes études. A l’automne 2015, je lançais mes premiers modèles de cols amovibles, alors que ce projet n’était encore à l’époque qu’un «à côté», puisque je cherchais un emploi. Oh miracle, les cols se sont vendus. Alors j’en ai fait d’autres, et ils se vendaient encore. Ça a fait tilt dans ma tête : et si c’était le bon moment de tenter l’aventure ? J’avais une opportunité qui s’offrait à moi, bien qu’un peu inattendue. J’ai dû faire un choix entre sagesse et folie : je vous laisse deviner laquelle de ces deux options l’a emportée. Décision prise, et avec le soutien de mes proches, l’entreprise Junette (oui, c’est le nom de l’entreprise, mais la marque c’est bien My dear Claude ;)) de e-commerce d’accessoires de mode made in France a vu le jour le 21 janvier 2016.
Souvent on me demande si je regrette mon choix d’étude : la réponse est non ! C’est ce chemin qui m’a menée vers l’entreprenariat. Peut-être que si j’avais fait une école de commerce et un master spé en entreprenariat, je n’en serais pas là, peut-être que si j’avais eu un parcours cohérent, je n’aurais jamais eu le courage de me lancer dans ma propre affaire. Qui sait.

A-T : T’as des projets en ce moment ?

MdC : Un demi milliard, oui ! Plus sérieusement, j’aimerais développer la marque à plus grande échelle : je travaille sur mon référencement et je réfléchis à une stratégie de communication pour toucher un grand nombre de personne. J’essaye d’agrandir mon réseau, de trouver des contacts avec des influenceurs.
J’aimerais développer mes ventes exclusivement sur Internet, et lors d’évènements éphémères tels que des Pop up store, pour garder ce lien direct entre la marque et les clients. Je serai d’ailleurs au Pop up géant de La Fabrique de l’été, au 6 rue des Archives à Paris, juste derrière le BHV du Marais du 29 juin au 10 juillet.
J’aimerais aussi développer de nouveaux produits : j’ai beaucoup d’idées mais seulement deux mains et un cerveau (ce qui est déjà pas mal). J’aimerais donc aussi m’entourer un peu plus, je réfléchis à créer/intégrer un groupe mastermind (sorte de groupe d’entrepreneurs qui s’entraident et se tirent vers le haut !), pour avancer davantage : seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! Pourquoi pas, si j’en ai l’opportunité, trouver un ou une associé(e) également !

A-T : Un mot pour la fin ?

MdC : J’adore le fromage et la charcuterie (maman savoyarde oblige) et je chante très fort quand je connais les paroles d’une chanson !

L’espace de travail

ETmdc2

La Carte d’Identité

mdc

Les Créations

MY DEAR CLAUDE :