« Il faut faire plus de choses qu’on aime tout en laissant de la place pour la nouveauté », Morpheus

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=ZwBkXgWNs_M&w=560&h=315]

Avec Talent : Salut, qui es-tu ?

Morpheus : Salut, je suis Maurine Bento mais je me présente plutôt sous le pseudo de Morpheus. J’ai 21 ans et je suis étudiante sur Tours mais également dessinatrice/illustratrice indépendante.

A-T : Parle-nous de Morpheus ! Depuis quand et comment t’es-tu lancée dans ce projet ?

M : Pour ce qui est du dessin, ça dure depuis que je suis toute gamine ça a toujours été une vraie passion. En fait, le moment où il a vraiment été question de Morpheus est très récent. Je bataillais avec ma première année d’études il y a déjà deux ans, et hop, d’un coup, j’ai été sans fac, sans rien. C’est durant cette année sabbatique que des amis ont parlé de moi à droite à gauche et que je me suis retrouvée dans des projets d’expo. Ces projets m’ont en fait permis de me remettre à dessiner encore plus. Me voilà aujourd’hui encore à préparer d’autres choses tout en poursuivant d’autres études, donc finalement un mal pour un bien !

A-T : Comment définirais-tu Morpheus ?

M : Pour ce qui est du style, je me retrouve plus dans l’illustration, quelque chose qui fait vraiment BD ou du moins dans ce genre-là. J’aime bien tester pas mal de choses, mais je tente aussi de travailler mon style de dessin on va dire. En général, quand on me demande trop d’analyser ce que je fais, je ne suis pas à l’aise, simplement parce que je veux que mes dessins apportent quelque chose à ceux qui les voient. Quasiment personne ne pourra voir exactement ce que moi je vois dans ce que je fais. Pour moi, l’honnêteté est un point majeur dans ce que je fais, c’est de l’expression et tout le monde s’exprime d’une façon différente. Ce n’est pas tant ce que moi je veux faire ressentir mais le simple fait qu’on ressente quelque chose en voyant ce que je fais. C’est pour ça que je le fais pour moi et pour les autres. Je n’aime pas l’idée de mettre une barrière entre les « artistes » et les « autres », quel intérêt?

A-T : Tu nous as dit avoir été dans des projets d’expo, quel effet ça produit de voir ses œuvres exposées ?

M : C’est dingue ! La première fois, je ne savais pas trop dans quoi je foutais les pieds honnêtement. Je me suis ramenée avec quasiment tout ce que je pouvais avoir, les différents types de dessins que je faisais, alors que bon maintenant, je fais ça plus sérieusement en cherchant vraiment un certain thème, que ce soit dans l’image ou dans l’idée. Mais, oui, on se voit évoluer, on considère comment utiliser au mieux un espace tout ça, et c’est toujours une super expérience d’avoir des retours divers sur ce qu’on fait. En tout cas, ça me permet clairement de voir ce que j’expose de différentes façons !

A-T : Participes-tu à des événements prochainement ?

M : Oui très prochainement même ! J’ai participé à la fête des Berges de Veretz 2017 pour leur 9e édition, le week-end dernier (1 et 2 juillet).

 

L’espace de travail

ETMorpheus

La Carte d’Identité

morpheus

Les Réalisations

MORPHEUS :