« Ça m’est tout à fait équilatéral », Manu

 

Avec Talent : Hola ! Qui es-tu ?

Manu Ego : Hello ! Je suis Manuel alias Manu Ego, tatoueur Lillois de 28 ans.

Depuis quand et comment es-tu devenu tatoueur ?

Je pique depuis maintenant 3 ans sur Lille et j’ai ouvert il y a peu, avec mes amis et collègues, Manoir Tattoo shop dans le centre. J’ai débuté dans le salon Carishna où j’ai effectué mon apprentissage juste après mes études d’illustration à Saint-Luc et aux Beaux-Arts de Tournai (Belgique).
Je me suis tout d’abord fait faire un tatouage tout pourri que j’ai vite fait recouvrir par un autre tatoueur, et c’est cette fois-là que j’ai découvert de VRAIS artistes et que j’ai voulu en faire partie.

À quoi ressemble ta journée « type » ?

En général, j’attaque mon petit dej’ dans la salle de pause, la boutique est devenue ma deuxième maison ! J’avance un peu mes flashs ou mes prépas en attendant mon premier client au matin.
À midi, on ferme nos portes pour se poser entre collègues, manger et se regarder une série à la con entre deux parties de fléchettes… Ensuite, retour au boulot ! Et une fois les rendez-vous terminés, on traîne un peu avec les collègues, parfois on débrief autour d’un verre. Puis, je retourne à m’maison, retrouver ma douce et mes chats !

As-tu des inspirations et/ou des références en particulier ?

Mes inspirations sont variées. J’apprécie beaucoup tout ce qui est japonisant, j’aime m’inspirer des motifs de fleurs, des estampes, etc. Cet univers est riche et le moindre objet est fait pour être « beau ». J’aime aussi les sujets classiques trad’ – j’ai une passion pour les crânes d’ailleurs –, les objets issus de cabinets de curiosités, etc. Enfin, je suis assez cinéphile, donc c’est toujours un plaisir de mettre sur peau quelques scènes ou symboles de grands classiques.

Quels conseils donnerais-tu à un jeune voulant se lancer dans le monde du tatouage ?

Boulot boulot ! Et surtout se présenter avec un VRAI book, varié et PROPRE ! Montrer que tu en veux, que tu es sérieux et passionné, que ça ne soit pas « sai tro swagg daitre tatoueure ! ».

L’espace de travail

 

La Carte d’Identité

MANU EGO :