« Le travail acharné bat le talent », Karen Bayadyan

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=X1XhabUawmU&w=560&h=315]

Avec Talent : Parle nous un peu de toi !

Karen Bayadyan : Je m’appelle Karen Bayadyan, passionné de marketing et freelance basé sur Tours. Mes passions ? Le graphisme sans doute, le fait d’embellir le monde de tous les jours tout simplement. Je trouve que sans les graphistes, le monde serait beaucoup trop «triste» si je peux dire ça comme ça.

A-T : Depuis quand est-ce que tu exerces le graphisme ?

K-B : Je l’exerce depuis plus de 8 ans maintenant en comptant mes premières familiarisations avec les logiciels et mes formations. Et cela fait plus d’an que je suis à mon compte et j’exerce le graphisme officiellement.

A-T : Quel est le dernier travail que tu as réalisé ?

K-B : Le dernier travail que j’ai réalisé était la création des supports de communication d’une salle dédiée aux professionnels. Je m’en suis occupé de A à Z : de l’élaboration d’une charte graphique jusqu’au site internet, les supports papiers et même la décoration de la salle. Quand je me lance dans un projet j’aime aller jusqu’au dernier détail car j’adore quand tout est homogène. La salle s’appelle «Eden by Natio» et sera ouverte à partir du 1er avril.

A-T : Quelles sont tes inspirations ?

K-B : Je m’inspire vraiment de tout. Je ne peux pas dire que je m’inspire de tel artiste ou de telle culture. Chaque projet est différent et, selon le projet, je peux trouver l’inspiration dans une œuvre d’art, dans un film ou même dans une rue de la ville. Si je peux nommer une culture, un pays qui pour moi a un talent énorme en graphisme, c’est la Corée du Sud.

A-T : Et pourquoi la Corée du Sud ?

K-B : Je pense qu’ils ont un regard différent sur la mise en page et la structuration du visuel. Leurs créations ont toujours LA touche qui fait la différence par rapport aux autres. Ils ont tendance à utiliser beaucoup de couleurs, ce qui anime et rend le visuel plus attirant, plus vivant. Je pourrais vous citer les styles utilisés dans certains pays, mais avec la Corée du Sud, c’est compliqué. Il y a de la diversité dans leur créas, on ne voit pas toujours la même chose et j’adore ça.

L’espace de travail

photo de prospection 2

La Carte d’Identité

KARENB

Les Réalisations Graphiques

KAREN BAYADYAN :