« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible », Antoine de Saint-Exupéry

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=ETbGpGJNVLM&w=560&h=315]

Avec Talent : Salut, qui es-tu ?

ANTAGONY : Je m’appelle Mylène et je suis née un vendredi 11 novembre. J’aime les choses complexes et contradictoires. J’aime aussi à penser qu’il n’y a pas de hasard et que les choses ont un sens. D’ailleurs j’ai une formation en stylisme/modélisme et une autre en marketing/management spécialisée dans le domaine de la mode. Avoir une approche globale, aussi bien créative que commerciale pour comprendre les enjeux d’une collection me paraissait évident. Ce qui me plaît dans la mode, c’est tout le processus entre l’idée, qui devient un concept et qui finit par se matérialiser en vêtements. Lorsque j’ai lancé la marque ANTAGONY en 2015, j’étais animée par cette volonté de démontrer que la mode évolue et tend à replacer le vêtement au cœur des collections. Il n’y a plus de frontières entre la mode masculine et le vestiaire féminin, il n’y a plus qu’un seul et même vêtement. ANTAGONY est avant tout un concept, une philosophie et un lifestyle, dont voici le mantra « Un vêtement, au même titre qu’une couleur, n’appartient ni au vestiaire masculin ni à la garde-robe féminine ».

A-T : Comment t’es venue l’idée de lancer ta propre marque de vêtements ?

A : J’aime piocher dans les rayons homme pour étoffer mon look. Les gilets oversizes, les pulls aux belles mailles m’ont toujours attirée. J’ai donc pris l’habitude de mixer les genres pour créer mon propre style, à la fois décontracté et rehaussé d’une pièce forte. Et en observant les comportements des personnes qui m’entourent, très vite je me suis rendue compte que certains hommes recherchaient des chemises aux coupes plus cintrées et n’hésitaient pas à faire leur shopping dans les rayons femme. Et à l’inverse, des femmes, tout comme moi, adoraient piquer la chemise de leur copain et/ou piocher dans la garde-robe masculine. C’est ainsi qu’est née l’envie de créer une collection unisexe, où chaque vêtement est construit avec équilibre, entre codes masculins et féminins. Le but est de brouiller les codes, effacer les frontières et créer la surprise. J’aime entendre les client(es) se demander « c’est une collection homme ou femme ? »

A-T : Quelle est l’histoire du nom de ta marque ?

A : ANTAGONY a puisé son inspiration du mot « antagoniste » qui signifie « personne qui est différente, qui s’oppose à quelque chose, et/ou deux personnes contraires ». ANTAGONY est donc un pied de nez pour démontrer que l’homme et la femme ne sont pas si différents mais qu’ils peuvent se réunir autour d’un même vêtement. Il y a un autre degré de lecture puisque la marque ANTAGONY offre une vision différente et disruptive vis-à-vis du schéma classique de la mode : mode homme, mode femme et désormais mode unisexe.

A-T : Qu’est ce qu’on trouve chez Antagony ?

A : On y trouve des vêtements, allant du t-shirt aux manteaux, en passant par les chemises aux designs graphiques. Il y a aussi des vestes costumes, des blousons teddy ou coupe-vent.
Au-delà du vêtement, on y trouve un style affirmé, des coupes structurées, japonisantes et minimalistes. C’est également un éventail de matières riches entre batiste de coton, sergé de coton velouté et drap de laine compact qui sont toutes des fins de série de maisons de créateurs.
ANTAGONY a à cœur de promouvoir un style de vie et une philosophie par le biais d’illustrations aux symboliques riches de sens.
C’est pourquoi ANTAGONY reflète avant tout un concept global, à travers 7 valeurs,
authenticité – liberté – humanité – droiture – accomplissement – force tranquille – humilité, qui incarnent une vision et des choix éthiques, comme le made in France, l’impression écologique OEKO-TEX100 et l’esprit collaboratif.

A-T : As-tu des projets en cours ou à venir ?

A : Des projets de collaboration avec des artistes émergents, chanteurs et danseurs sont en préparation. En parallèle, je travaille sur l’identité de marque, branding et logo, pour des start-ups.
Je suis sensible à toutes les formes et disciplines artistiques, et je suis ouverte aux propositions de collaboration et aux nouveaux challenges. Pour moi, ce qui prime avant tout, c’est l’univers, le concept et l’énergie de la personne avec qui je vais travailler. J’ai envie de monter une structure pour donner un espace d’expression aux talents émergents et construire des passerelles avec ceux qui ont une activité plus avancée. Rien n’est encore fixé mais l’envie et la motivation ne manquent pas.

L’espace de travail

antagony-espace-travail-01

La Carte d’Identité

antagony

Les Vêtements

ANTAGONY :